Martine Émilie JOLLY

menu
Martine Émilie Joly Martine Émilie Joly Martine Émilie Joly Martine Émilie Joly Martine Émilie Joly Martine Émilie Joly Martine Émilie Joly Martine Émilie Joly Martine Émilie Joly

Martine Émilie JOLLY

Dans une relation de l’homme à l’espace du paysage, tantôt naturel, tantôt architectural, je recherche la lumière qui permet à la photographie de rendre une qualité picturale. Le littoral, de la Normandie jusqu’à la Scanie suédoise, m’offre son matériau de prédilection : la lumière transparente. L’approche du paysage s’effectue tantôt par la contemplation, tantôt par la rencontre de fragments de réalité qui font appel à ma propre histoire. Du Havre jusqu’à Oslo, règne une certaine uniformité sur le paysage marin, une lumière de même nature, changeante, la présence marquée du Mur de l’Atlantique. Je me suis arrêtée sur des lieux, des architectures. Une sorte d’emportement surgit en regardant ces figures, de l’ordre d’une stabilité du monde, qui superpose le passé au destin de notre société européenne. Mes images se situent à la frontière de la photographie plasticienne et de la photographie documentaire. Elles laissent évanescente la question historique au profit d’une esthétique très paysagère où l’homme représenté est souvent absent, où l’architecture trouve sa place comme relais entre l’homme et le paysage. La mémoire se double parfois d’une modernité apparente qui nous interpelle sur l’identité de l’architecture, produisant un anachronisme dont l’esprit ne peut se débarrasser. Les blockhaus de la côte d’Opale se dressent dans le paysage comme des monuments, répondant à une architecture monolithique norvégienne, dans un écho lumineux qui nous contraint au silence. La photographie, dans un moment de contemplation, peut-elle révéler la nature anthropologique et sociologique de l’architecture ? Des images intemporelles qui raisonnent comme des icônes et qui résistent au temps.

Martine-Emilie Jolly
Martine-Emilie JOLLY

martine.emilie.jolly@free.fr

Diplôme National d’Arts Plastiques de l’école des Beaux-Arts , spécialité Photographie.
D.E.A. d’Arts Plastiques de l’Université de Paris I, spécialité Vidéo et Infographie.

EXPOSITIONS :


2015 :

« Immemory », Esox Lucius, La chapelle Avoye août 2015.

2014 / 2015 :

« La raison des formes », Rencontres 4 avec Dominique Torrente Centre culturel Le Polaris, Corbas, décembre 2014 janvier 2015.

2012 :

« Autographies », Artothèque Ideograf, Saint-Etienne, mai-juin 2012.

2010 :

« Vagues et dentelles », Cité Intenationale de la Dentelle et de la Mode de Calais .

2010 :

« Des Métiers et des hommes », Journées du Patrimoine, Calais, septembre 2010.

2009 :

« Centre d’arts plastiques Albert CHANOT », Clamart, novembre-décembre 2009.

« Parcours d’art contemporain », Avignon, octobre 2009.

« 10 ans de photographie », Musée de la Photo de Graçay, mai-août 2009.

2008 :

« Simplex Komplex », Quergalerie universität der Künste, Berlin, septembre 2008.

« Biennale internationale de l’image de Nancy », avril-mai 2008.

2007 :

« La légèreté », Château de Sainte-Colombe en Auxois, août-septembre 2007.

2006 :

« Métamorphoses, une ville en chantier », Rue des Arts, Saint-Etienne, octobre 2006.

« Entre deux Chines », Musée de la Photographie de Graçay, septembre/octobre 2006.

2005 :

« Oeuvre ultime », AULA du Palais universitaire, Strasbourg, avril/mai 2005.

2004 :

« Chinoiseries », Galerie Lumière Blanche, Saint-Etienne, novembre/décembre 2004.

« Chinoiseries », Galerie Lumière Blanche, Saint-Etienne, novembre/décembre 2004.

2002 :

« Découvrir, confirmer », Galerie Vrais Rêves, Lyon, mai-juin 2002.

2000 :

« Racines », galerie In Extrémis, Saint-Étienne.

CATALOGUES COLLECTIFS :


2014 :

Rencontres 4 : La Raison des Formes, Edition Le Polaris décembre 2014.

2009 :

« Parcours d’art contemporain », 15e parcours de L'Art Avignon, octobre 2009.

2008 :

15ème Biennale Internationale de l’image 2008, Nancy, Gérard-Louis Editeur avril 2008.

2008 :

La légèreté, Ste-Colombe en Auxois, Arcade 2007.

2000 :

« Racines », Art dans la ville, mai 2000.

COLLECTION DE SAINT-ÉTIENNE :


2012 :

Photographie, Artothèque Le LAC, Saint-Etienne 2012.

2006 / 2007 :

Films documentaires : Furania, 2006 et Dan Che Tram, 2007, Cinémathèque de St-Etienne.

DERNIÈRES RÉALISATIONS VIDÉO :


2016 :

Vidéo d’artiste : « Folding Time » pour A. Stella, 2016 (exposée à la Galerie Schumm-Braustein, Paris, mars/avril 2016 et à l’I.N.S.A. Hall des Humanités, Lyon, octobre/novembre 2016).

2010 :

Documentaire : « Des métiers et des hommes », Les journées du Patrimoine 2010, C.I.D.M. Calais.