A. STELLA

menu
Exposition  MAM Saint-Etienne Expo Entre les lignes Expo Entre les lignes Expo Pli selon pl Série Pligramme 5 Expo Pligrammes Mécaniques de perception Série pligrammes 0 Folding book P5

A. STELLA

Mécaniques de perception

De l’articulation de deux éléments, deux notions, deux processus complémentaires, qui opèrent simultanément, je crée des mécaniques de perception. Depuis de nombreuses années, ma recherche basée sur ce même phénomène, déployée dans le champ de la peinture, continue aujourd’hui dans le champ de la structure en papier.

Tracer à l’intérieur d’un rectangle un élément géométrique.

Sa délimitation interne/externe produit l’apparition simultanée d’un deuxième élément, inscrit dans la surface du rectangle et imbriqué à l’autre. De l’observation de cette donnée, je crée et définis le Géogramme: unité constituée dans un rectangle par l’imbrication de deux éléments géométriques, articulés en plein/vide.

5 unités complémentaires sont retenues, «formes premières» les géogrammes. Ces mêmes géogrammes, se concrétisant dans l’espace peinture, se reportent sur la surface de papier et forment les planogrammes, structures planes articulées par le pli/dépli.

Ce qui lie les deux champs de recherche est la problématique de la surface. Les actions portées et les procédés utilisés sont différents, pourtant ayant la même fonction: transformer la surface en introduisant une articulation et produire une mécanique de perception.

Ce que l’on observe dans ces œuvres c’est toujours une formation et le « comment » de celle-ci nous amène vers le processus qui la produit. Le planogramme depuis son début, 2002, se présente dans sa structure papier, «nu», en contact direct avec l’environnement, mur, sol, espace.

En 2015, il se déploie dans un espace prédéfini, cadre blanc carré, instaurant ainsi une nouvelle tension entre ses propres limites de formation, (hauteur, largeur, profondeur) et celles du cadre.

Dans la première partie, le planogramme en ligne, centré dans la continuité du papier, engage le carré dans sa verticalité. Les deux éléments complémentaires, qui se trouvent au bord d’une ligne, donnent à leur prolongation une formation différente. Selon ces prolongations, les lignes se combinent ensemble dans un espace constitué par la verticalité et l’interruption horizontale, jouent et déjouent les limites entre cadre et planogramme, continuant à révéler sa mécanique en remontant à son origine.

En 2016, le planogramme répété, disparait, laissant entièrement place à ses prolongations: bande articulée à 90°, ligne pliée à 180° et ligne à 270° pliage muet.
Ainsi le planogramme devient pligramme. Le pli est le mécanisme qui transforme la surface de papier, l’incision, elle, instaure la perception.

Sa mise à plat se fait directement par un tracé au cutteur. La verticale, mémorisée ainsi dans la fibre du papier, rencontre l’incision horizontale et provoque une interruption, la bande articulée se remplace par la ligne pliée ou muette.

Ainsi dans cette nouvelle répartition de la surface, la redistribution de perception de deux éléments complémentaires se fait entre les lignes et les intervalles.
Je pense que la formation de la mémoire, du langage, de la pensée ne peut se faire sans articulation au moins de deux rapports, processus, notions... Les articulations présence/absence, pli/dépli, sont propres à cette mécanique mentale.
A. STELLA

Atelie : 7 Rue de la Résistance
42000 Saint-Étienne

0607334877

ap.stella@orange.fr

Site : http://www.dda-ra.org/A-STELLA
Site : www.astellaa.com

EXPOSITIONS PERSONNELLES, RÉSIDENCES, PROJETS :


2016 :

Exposition Pligrammes / Mécaniques de perceptionHall d'expositions des Humanités, INSA, Villeurbanne.

Exposition Pli selon pli Galerie Schumm-Braunstein, Paris.

2015 :

Exposition –E-N-T-R-E-L-E-S-L-I-G-N-E-S-

2014 :

Exposition Noir/Blanc dans le cadre «Rendez-vous à l’atelier», organisé par MAPRA, Rhône Alpes.

Exposition «Orioplasties», LAC Saint-Étienne.

2013 :

Biennale de Design International Saint-Étienne. Présentation à l’artothèque Idéograf..

2012 :

Installation à «La Cour», Saint-Étienne.

« Rendez-vous à l’atelier » organisé par MAPRA, Rhône Alpes.

« Correspondances » projet réalisé en partenariat avec le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne et le CHU de Saint-Étienne, dans le cadre du dispositif « Culture et Santé » et présenté le 17 janvier 2013 au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole. Edition de l’ouvrage « correspondances ».

2011 :

Formalisme, débats et oppositions Local Line 6. Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne.

« Percepts » Installation en l’église Saint-Merri, Paris, organisé par la revue «Lampe-Tempête».

Exposition DIPTYQUE. Galerie Schumm-Braunstein, Paris.

2009 :

Architectogrammes. Galerie Schumm Braunstein, Paris.

Rencontres Art et Sciences. Musée des Beaux-arts de Lyon.

2006 :

Résidence au Muséum de Lyon. Installation « Planogrammes » dans le cadre de l’exposition « Pourquoi les mathématiques ? ».

2001 :

« Ici et ailleurs maintenant » Exposition simultanée au musée des Ursulines de Mâcon et à la galerie Georges Verney-Carron, Villeurbanne.

1996 :

Musée Pierre André Benoit. Alès.

1993 :

Galerie UTOPIA Saint-Étienne.

1992 :

Hôtel de ville Villefontaine.

Galerie Rogmi. Limassol. Chypre.

1990 :

Galerie El Gréco. Nicosie. Chypre.

Galerie Rogmi. Limassol. Chypre

1989 :

Galerie 54. Lyon.

1988 :

Atelier 26, Saint-Étienne.

EXPOSITIONS COLLECTIVES


2017 :

6ème biennale CODEX International Book Fair Richmond – Californie

2016 :

Neuf. Galerie Schumm-Braunstein, Paris.

Le Musée Urbain Ephémère, Production Saint-Etienne Métropole, Place de l'Hôtel de Ville, Saint-Etienne.

Livres en mai. Paris Porte d’Orléans.

SOON Salon de l’œuvre originale numérotée. Bastille design center. Paris 11.

2015 :

Edition/exposition Butterfly Line

2014 :

Exposition WHITE Musée Géo-Charles Échirolles.

Exposition « 02 » Estancot, Lyon.

Exposition « Plis et déplis » galerie Schumm-Braunstein, Paris.

2013 :

Exposition «Bibliothèques» galerie Schumm-Braunstein, Paris.

2011 :

Salon International de l’Estampe et du Dessin au Grand Palais, Paris.

Exposition « formats libres ». Bibliothèque Jean Laude Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne.

Artothèque Idéograf. Livres d’artiste.

2010 :

ArtistBook International. Centre Pompidou. Paris.

BLANC. Galerie Schumm Braunstein, Paris.

2009 :

Livres en Mai, Lycée Henri IV Paris.

Editions Livres d’artistes. Salon Rhône-Alpes, Pollionnay.

2008 :

Biennale Internationale d’Art Contemporain Marcigny.

« Livres d’artiste » Galerie L’ici-là, Saint-Etienne.

2006 :

Biennale Internationale du Design 2006. Saint-Étienne.

2005 :

« Regards d’artistes » Exposition organisée dans le cadre du colloque de l’école doctorale Ville et Environnement École Nationale des Ponts et Chaussées, Paris.

2000 :

Rencontres de mai «De la nécessité de l’art aujourd’hui» Institut d’art contemporain. Villeurbanne.

1998 :

Espace Eiffel, Paris.

1995 :

Art dans la ville, Saint-Étienne.

1994 :

Chemin des ateliers, Saint-Étienne.

1987 :

Palais des Expositions, Saint-Étienne.

1986 :

« Le temps de peindre » La Serre des Beaux- Arts, Saint-Étienne.

1985 :

Salon d’automne, Lyon.

1984 :

Galerie Louis Caterin, Saint-Étienne.

« Peinture à neuf » Le Corbusier, Firminy.

1983 :

DNSEP Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique.

BIBLIOGRAPHIE


2016 :

« Pli selon pli » Article de Lydia Harambourg, La Gazette de Drouot, 18 mars 2016.

2011 / 2012 :

Éditions UTOPIA « Portraits d’artistes ».

Local Line. Supplément du Musée d’Art Moderne et Contemporain, Saint-Étienne.

2010 :

TU. Livre de dialogue en 2 tomes. Texte de Jean-Luc Bayard. Exemplaire unique + 2 H.C. Editions GSB.

Carnets d’artistes dans «Le Silence et le Livre» Publications de l’Université de Saint-Étienne.

« Percepts » de A.Stella édités dans la revue en ligne Lampe-Tempête N°7 et N°8.

2008 :

Article dans « So multiples » revue en ligne, spécialisée dans le champ du multiple et des autres éditions d'artistes contemporains.

Revue d’art contemporain « Livraison » n°11, Rhinocéros, Strasbourg.

2006 :

« La balance des blancs » film vidéo. Réalisation Cécilia de Varine.

2005 :

« Des cristaux de temps » par Françoise Le Roux.

« notes pour une sémiologie de l'œuvre-monogramme » par Michel Jeannès.

2004 / 2005 :

Collection « Rencontre » n°1 et n°24 par Eric Manguelin.

2002 :

Éditions Potentiels BLANC. J. Barral A.Stella.

2001 :

Édition du catalogue « Ici et ailleurs maintenant ». Textes de Jean-Pierre Mourey et A.Stella, photos André Morin.

1988 :

Dessins édités par la revue AIRES n°7.

1986 :

Cahiers de la Serre « Le temps de peindre ». Texte de Christiane Chevigny.

COLLECTIONS PUBLIQUES


2016 :

Médiathèque Emile Zola Montpellier.

2015 :

Médiathèque Jules Verne La Ricamarie.

2013 :

BNF

Artothèque Bibliothèque de Lyon.

2011 :

Bibliothèque Jean Laude Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne.

2007 :

Bibliothèque Universitaire, Saint-Étienne.

2001 :

Bibliothèque Jean Laude Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne.

2011 :

Musée des Ursulines, Mâcon.

1996 :

Musée d’Art Moderne et Contemporain, Saint-Étienne.

Musée Pierre André Benoit, Alès.

1992 :

Pinacothèque Nationale, Chypre.

Ville de Villefontaine.